Plus de résultats
En ce moment
Des démissions en série au sein de la CGEM sous l'ère Mezouar
Economie

Des démissions en série au sein de la CGEM sous l'ère Mezouar

2M.ma2M.ma

La Confédération générale des entreprises marocaines (CGEM) est secouée par une série de démissions. Après Fadel Agoumi, Directeur Général délégué de la confédération, Hammad Kessal président de la Commission délais de paiement, et Ahmed Rahou, vice-président de la même instance, c'est Faïçal Mekouar, également vice-président général de la CGEM qui vient de déposer mercredi 17 juillet sa démission. Des départs en série dont les circonstances restent pour l'heure inconnues.

Le flou continue d'entourer les dessous de la série de démissions "surprises" qui se succèdent au sein de l'instance patronale sous l'ère de Salaheddine Mezouar. La dernière en date étant la démission de Faïçal Mekouar, élu en mai dernier vice-président général de la CGEM. Le responsable sortant a également occupé le même poste au cours du mandat de l'ancienne présidente Meriam Bensaleh Chakroun.

Aucune information officielle n'a pour l'heure été communiquée sur les motifs de ce départ.  Soulignons que de nombreux membres de la Confédérations ont déjà pointé du doigt des défaillances qui entachent la gouvernance de la CGEM sous la présidence de Salahedine Mezouar. Le patron des patrons avait à cet effet tenu un point de presse afin de défendre sa politique pensée pour servir l'intêret du patronat au Maroc.

 

Les contenus liés

Les articles à la une