Plus de résultats
En ce moment
Covid-19 : Tour d’horizon mondial de la pandémie
Coronavirus

Covid-19 : Tour d’horizon mondial de la pandémie

2M.ma2M.ma
Modifié le

A l’heure où les bilans quotidiens connaissent une tendance baissière un peu partout dans le monde et que les populations commencent à se déconfiner notamment dans le Vieux continent, des pays enregistrent les pires chiffres depuis le début de l’épidémie. C’est le cas en Amérique latine, au Brésil en l’occurrence, où plus de 30.000 personnes ont déjà succombé à la maladie.

Considéré comme le nouvel épicentre de la pandémie, le pays est toujours opposé aux mesures de restrictions. Dans la région, le Mexique a de son côté enregistré plus de 10.000 décès alors que le Pérou compte à l’heure actuelle 4.767 morts.

Au niveau international, les Etats-Unis restent toujours le pays le plus touché en matière d’infections et de décès. En effet, selon le dernier bilan les cas confirmés de contaminations au Covid-19 avoisine les 2 millions puisque ce mercredi le pays de l’Oncle Sam dénombre 1.873.498 personnes atteintes de la maladie. Du côté des rémissions, ce sont au total 420.785 patient qui ont gagné le combat et 107.778 sont décédées.

Des chiffres qui n’empêche pas le pays de se déconfiner progressivement dans le but de relancer le plus rapidement possible les activités économiques. A Wuhan, en Chine, ville berceau du nouveau coronavirus, le virus est aujourd’hui évalué comme complétement endigué. Premier pays à sortir la tête de l’eau et lever le confinement, l’heure est aussi à la relance de l’économie après cette crise sanitaire mondiale.

Le Vieux continent se déconfine...

Pour le continent européen, la vie semble reprendre son cours puisque le déconfinement et la levée des restrictions sont effectifs sur tous les territoires. En effet, l’Italie qui a connu une situation des plus difficiles au niveau continental a décidé de rouvrir ses frontières aux Européens dès ce 3 juin tout supprimant la quarantaine obligatoire des touristes. De même, lundi dernier le célèbre Colisée de Rome, accueille de nouveau les touristes après avoir fermé ses portes pendant près de trois mois. Même son de cloche du côté des musées du Vatican. Toutefois, l’accès à ces lieux reste limité et soumis à certaines règles sanitaires. L’Italie entamera la seconde étape de son déconfinement dès le 15 juin en rouvrant notamment les théâtres et les cinémas. Au total, le Covid-19 aura coûté la vie à 33.530 Italiens.

Le gouvernement espagnol espère à son tour que tout le territoire pourra récupérer sa liberté de circulation d’ici le 1er juillet sachant qu’une « dernière prolongation » de l’état d’alerte, qui permet de limiter la circulation, a été annoncée jusqu’au 21 juin. De même, le pays impose depuis le 15 mai une quarantaine de quatorze jours à toutes les personnes espagnoles ou étrangères entrant en Espagne. Et pour cause, les frontières rouvriront aux touristes début juillet. Cependant les écoles resteront fermées jusqu’en septembre. Au niveau des chiffres, les décès liés à la maladie s’élèvent depuis le début de l’épidémie à 27.127 pour 239.932 cas confirmés.

Du côté du Royaume-Uni, le gouvernement souhaite instaurer des ponts aériens avec certains pays faiblement affectés et mettre ne place prochainement une période de quarantaine obligatoire pour les voyageurs arrivant au Royaume-Uni par avion. De même, le 1er juin a permis d’avancer dans le plan progressif de déconfinement du pays puisque les écoles ont rouvert partiellement. Pour les commerces, les non-essentiels devraient accueillir de nouveau de la clientèle dès le 15 juin, quant aux bars et restaurants, la reprise devrait avoir lieu dès début juillet. Le pays a recensé au total 39.728 personnes décédées du nouveau coronavirus alors que près de 280.000 Britanniques ont contracté la maladie.

L’Afrique continue de se battre contre le virus

Sur le continent africain, les pays continuent de gérer tant bien que mal la crise tout en optant pour un déconfinement progressif dans plusieurs pays. C’est toujours l’Afrique du Sud qui glane la première place des pays les plus touchés d’Afrique malgré les mesures jugées lourdes prises par le gouvernement. En effet, le pays a notamment déployé 70.000 soldats pour faire respecter le confinement. Les rassemblements, à l'exception du travail, les cérémonies religieuses et les funérailles, sont toujours interdits. De même, les voyages et déplacements entre les provinces sont également prohibés et les vols internationaux sont annulés, sauf pour les citoyens rapatriés. Pour l’heure, plus de 35.000 cas ont été recensés et 705 décès sont à déplorer.

Au Sénégal, les chiffres continuent d’augmenter et le pays a fait savoir qu’il continuerait les traitements avec l'hydroxychloroquine à l'hôpital. A partir du 12 mai, le pays a décidé d’assouplir les mesures de restrictions en décrétant entre autres la réduction de la durée du couvre-feu, de 21 heures à 5 heures du matin au lieu de 20 heures à 6 heures. Les lieux de culte ont également rouvert leurs portes aux fidèles. Néanmoins, le port du masque partout reste obligatoire. Le Sénégal a enregistré depuis le début de l’épidémie 3.836 cas confirmés de Covid-19 dont 45 ont succombé à la maladie et 1.954 en ont guéri.

En Algérie, le confinement a été prolongé de façon stricte dans de nombreuses villes dont Alger et ce jusqu’au 13 juin. Ainsi, les Algériens doivent respecter un couvre-feu de 17h00 à 07h00 dans les neuf wilayas les plus touchées, dont Alger et Oran. De même, depuis le 19 mars, les regroupements sont interdits et tous les moyens de transport en commun publics et privés à l’intérieur des villes et entre les provinces, ainsi que le trafic ferroviaire sont suspendus. Selon un dernier bilan, le pays enregistre plus de 9.700 cas d’infections au Covid-19. Parmi ces patients, 673 ont trouvé la mort et 6.218 se sont remis de la maladie.

Enfin, le Royaume du Maroc 456 nouvelles rémissions ont été recensées ces dernières 24 heures portant ce chiffre à 6.866 depuis le début de l’épidémie. A l’heure actuelle, le pays compte 206 décès sur les 7.922 cas confirmés depuis le début de l’épidémie. S’agissant des cas exclus après des résultats négatifs d'analyses effectuées au laboratoire, leur nombre a atteint 239.902, a fait savoir le ministère de tutelle ce mercredi. Concernant les mesures prises, le confinement a été prolongé jusqu’au 10 juin mais les activités économiques commencent à reprendre depuis Aïd El Fitr. Le masque reste obligatoire partout et les sorties autorisées seulement pour les personnes qui travaillent ou en cas de nécessité, qui disposent d’une attestation de déplacement.

Les contenus liés

Les articles à la une