Plus de résultats
En ce moment
USA/Covid-19: Le port du masque offre plus de protection qu'un vaccin (Directeu…
Coronavirus

USA/Covid-19: Le port du masque offre plus de protection qu'un vaccin (Directeur des CDC)

2M.ma2M.ma

Le directeur des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), Robert Redfield, qui est l'un des scientifiques membres du groupe de travail de la Maison-Blanche sur le coronavirusavait réitéré récemment que le port d'un masque est "plus efficace" pour la protection contre le coronavirus qu'un vaccin.

S'exprimant devant un comité sénatorial, Redfield a souligné l'importance du port du masque, notant qu'un éventuel vaccin ne devrait pas être efficace chez 100% des personnes, alors qu’un masque garantit au moins une certaine protection à tous les porteurs, bien qu'il soit loin d’offrir une protection totale.

"Nous avons des preuves scientifiques claires qu'ils (Ndlr: les masques) marchent, je pourrais même aller jusqu'à dire que ce masque facial est plus sûr de me protéger contre la Covid que lorsque je prends un vaccin Covid, car l'immunogénicité peut être de 70% et si je n’obtiens pas de réponse immunitaire, le vaccin ne va pas me protéger, ce masque facial, si", a affirmé Redfield.  

 

L'accent mis par Redfield sur le port du masque intervient au moment où plusieurs incidents ont été enregistrés aux Etats-Unis lorsque des groupes de personnes refusent le port du masque, notamment lors d’un récent rassemblement électoral organisé par le président Donald Trump au Nevada.

"Ces masques faciaux sont l'outil de santé publique le plus important et le plus puissant dont nous disposons et je continuerai d'appeler tous les Américains à adopter ces masques faciaux", a martelé Dr Redfield, soulignant que "si nous le faisions pendant 6, 8, 10, 12 semaines, nous pourrions contrôler cette pandémie".

Le témoignage du directeur des CDC devant le comité sénatorial intervient au moment où 196.000 Américains ont perdu la vie à cause de la Covid-19, et que 6,6 millions de personnes en ont été infectées,  selon les dernières données de l'Université John Hopkins.  

Les contenus liés

Les articles à la une