Plus de résultats
En ce moment
Covid-19: En 2019, 2 écoles sur 5 dans le monde ne disposaient pas d’installati…
Coronavirus

Covid-19: En 2019, 2 écoles sur 5 dans le monde ne disposaient pas d’installations de base pour le lavage des mains

Modifié le

La réouverture des écoles est un sujet qui fait débat dans le monde entier. A l’approche de la rentrée scolaire, plusieurs questions se posent sur la capacité des écoles à respecter et à faire respecter les mesures de prévention recommandées par les autorités sanitaires mondiales, comme la distanciation sociale ou encore le lavage fréquent des mains. D’autant plus que deux écoles sur cinq à travers la planète n’avaient pas accès à des installations de base pour le lavage des mains, équipées de savon et d’eau en 2019, selon les dernières données issues du Programme commun OMS/UNICEF (JMP).

Selon le rapport, et toujours en 2019, environ 818 millions d’enfants ne disposent pas d’installations de base pour le lavage des mains dans leur école, ce qui les expose à un risque supérieur de contracter la Covid-19 et d’autres maladies contagieuses, alerte le rapport qui note que plus d’un tiers de ces enfants (295 millions) vivent en Afrique subsaharienne.

Sur les 818 millions d’enfants qui n’avaient pas accès à des services de lavage des mains de base dans leur école, 355 millions fréquentaient des écoles équipées d’installations avec de l’eau, mais pas de savon et 462 millions se rendaient dans des écoles dépourvues d’installations et ne disposant pas d’eau pour le lavage des mains, précise-t-on de même source.

Dans les pays les moins avancés, ajoute le document, sept écoles sur dix ne disposent pas d’installations de base pour le lavage des mains et la moitié des écoles n’ont pas de services d’assainissement et d’approvisionnement en eau de base.

Dans les 60 pays où les risques de crise sanitaire et humanitaire sont les plus élevés en raison de la Covid-19, trois enfants sur quatre n’avaient pas accès à des services de lavage des mains de base dans leur école au déclenchement de l’épidémie. La moitié de tous les enfants ne disposaient pas de service d’approvisionnement en eau de base et plus la moitié de services d’assainissement de base, déplore le document.

Le rapport précise également que seulement une école sur trois dans le monde disposait de service d’approvisionnement en eau potable limité ou ne disposait pas d’eau potable du tout et 698 millions d’enfants n’avaient pas accès à des services d’assainissement de base dans leur école.

Les contenus liés

Les articles à la une