Plus de résultats
En ce moment
Coronavirus: le gouvernement espagnol approuve la prolongation de l'état d'aler…
Société

Coronavirus: le gouvernement espagnol approuve la prolongation de l'état d'alerte jusqu'au 11 avril

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

Le gouvernement espagnol, réuni vendredi 27 mars en Conseil des ministres extraordinaire, a approuvé le décret-loi portant prolongation de l'état d'alerte de quinze jours supplémentaires jusqu'au 11 avril prochain, pour freiner la propagation de la pandémie de coronavirus.

Ce texte, adopté mercredi par le Congrès des députés (Chambre basse du Parlement), stipule la prolongation de l'état d'alerte dans tout le pays, avec les mêmes conditions qui figuraient déjà dans le décret royal approuvé lors du Conseil des ministres extraordinaire du 14 mars, en vertu duquel les Espagnols ne sont autorisés à sortir de chez eux, individuellement et en gardant leurs distances, que pour travailler quand le télétravail n'est pas possible, faire des courses alimentaires ou acheter des médicaments.

Il inclut également une mesure qui a été adoptée par le Parlement, selon laquelle le gouvernement est tenu de livrer chaque semaine au Congrès des "informations documentaires structurées" sur les différentes mesures adoptées, avec une évaluation de l'efficacité de chacune d'elles pour contenir l'expansion du coronavirus et atténuer son impact sanitaire, économique et social.

"L'état d'alerte est une mesure exceptionnelle face aux circonstances exceptionnelles que nous vivons", a indiqué la porte-parole de l'exécutif, María Jesús Montero, lors du point de presse au terme du Conseil des ministres.

Pour sa part, le ministre de la Santé, Salvador Illa, a souligné que le montant alloué à l'achat du matériel sanitaire à la Chine est passé de 509 à 578 millions d'euros, notant que l'exécutif oeuvre à renforcer la production nationale d'équipements de protection, de tests de dépistage et d'appareils d'assistance respiratoire.

"Il y a deux jours, l'Espagne a conclu un contrat d'achat du matériel sanitaire à la Chine pour 432 millions d'euros, un montant qui est passé à 509 millions hier et à 578 aujourd'hui", a précisé le ministre, réitérant l'engagement de l'exécutif à "continuer à travailler avec les moyens disponibles pour acquérir tout le matériel nécessaire en vue de gagner cette bataille contre le virus".

M. Illa a relevé que 7.433.000 masques ont déjà été distribués aux communautés autonomes, notant que le gouvernement veille à renforcer les procédures d'achat de matériel réalisées par les régions.

"Il semble que nous approchons du pic" de l'épidémie, a lancé le ministre, ajoutant "les données existantes nous permettent d'anticiper l'arrivée d'une certaine phase de stabilisation". L'Espagne est placée depuis le 14 mars en état d'alerte pour une période de quinze jours, en vue de freiner l'expansion du nouveau coronavirus.

Selon le dernier bilan donné ce vendredi par le ministère de la Santé, le nombre de cas de contamination au coronavirus a atteint 64.059 en Espagne, en hausse de 7.871 en 24 heures, tandis que celui des décès est passé de 4.089 à 4.858.

 

Les contenus liés

Les articles à la une