Plus de résultats
En ce moment
Coronavirus: La Chine est dans "une situation grave" (président)
Santé

Coronavirus: La Chine est dans "une situation grave" (président)

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

 Le président chinois Xi Jinping a indiqué, samedi 25 janvier, que l'épidémie causée par le nouveau coronavirus met la Chine dans "une situation grave", soulignant toutefois que son pays peut remporter la bataille.

La Chine peut "remporter la bataille" contre ce nouveau virus, a-t-il assuré, lors d'une réunion du comité permanent du Bureau politique du Parti communiste.

"Face à la situation grave d'une épidémie qui s'accélère (...) il est nécessaire de renforcer la direction centralisée et unifiée du Comité central du Parti", a poursuivi le président Jinping, cité par les médias.

 

Apparu en décembre dernier dans la province chinoise de Wuhan, le nouveau coronavirus, qui a fait 41 morts, a touché près de 1.300 personnes en Chine et s'est répandu dans plusieurs pays.

Le président chinois avait déjà appelé lundi dernier à "enrayer" l'épidémie.

Dans le sillage de la propagation du coronavirus, les autorités ont annoncé la suspension des voyages organisés en Chine et à l'étranger en réponse à l'épidémie, a annoncé samedi la télévision publique CCTV.

Les agences de voyage chinoises ne pourront plus vendre de réservations d'hôtels ni de voyages à des groupes, et ce à partir de lundi, précise la même source.

Coronavirus en Chine: un second hôpital va être construit à Wuhan 

Un deuxième hôpital va être spécialement construit "d'ici deux semaines" dans la ville de Wuhan, épicentre du nouveau virus qui frappe la Chine, pour traiter des patients. 


"Le nouvel hôpital aura une capacité de 1.300 lits, qui s'ajouteront aux 1.000 lits prévus dans un premier hôpital pour les patients atteints du virus dont la construction, dans un délai de 10 jours, avait été annoncée vendredi", souligne le journal d'Etat "People's Daily".

 


L'hôpital devra accueillir exclusivement des malades de la pneumonie virale d'origine inconnue qui a contaminé 830 personnes, dont 26 mortellement, depuis décembre.

La ville de Wuhan, où se concentre la grande majorité des cas, a été placée jeudi de facto sous quarantaine, les habitants n'étant plus autorisés à sortir.

La Chine avait déjà construit à Pékin un hôpital dans un temps record - une semaine - lors de l'épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (Sras) en 2003. Le site rassemblait des bâtiments préfabriqués.

Les articles à la une