Plus de résultats
En ce moment
Coronavirus : flambée des prix des masques médicaux de protection au Maroc
Coronavirus

Coronavirus : flambée des prix des masques médicaux de protection au Maroc

FZRFZR
Modifié le

Les masques de protection sont les objets les plus sollicités du moment depuis l’annonce par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) du risque d’une pandémie du nouveau coronavirus.  L’inquiétude et la psychose s’installent un  peu partout dans le monde. Au Maroc, les distributeurs des masques et les pharmaciens font face à une demande très accrue de ces dispositifs médicaux, ce qui engendre une hausse vertigineuse de leur prix.  

« J’ai récemment commandé des masques FFP2 auprès d’une société et on m’a proposé de les vendre à 129 dirhams au lieu de 12 dirhams l’unité », nous confie le président de la Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc, Mohamed Lahbabi.

Notre interlocuteur a ainsi dénoncé la "spéculation" et "l'affairisme" de certaines sociétés de dispositif médicaux.

« Ces sociétés profitent de la détresse des citoyens, et le but est de faire des bénéfices. Je me demande pourquoi le ministère de la Santé n’intervient pas pour définir un prix fixe pour ces masques », s'interroge le président de la Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc.

Pour certains, les masques FFP2 sont "utiles" pour éviter d’inhaler le virus. Ces dispositifs doivent être changés toutes les 3 heures.

Sur le même sujet, le directeur de la Direction de l’Epidémologie et de Lutte contre les maladies (DELM), du ministère de la Santé, Mohamed Youbi dénonce vivement les craintes sur la pénurie des masques de protection, dans les officines du Royaume. Lors d’un point de presse, jeudi 27 février à Rabat, il a estimé que « pour le moment il est inutile d’utiliser ces masques ».

”Nous en prescrivons le port qu’aux cas soupçonnés être infectés par le virus. Et seul le médecin, sinon l’infirmier, chargé de soumettre l’échantillon prélevé au laboratoire, est habilité à poser le masque au patient”, a précisé le responsable. 

 

 

Quels sont les symptômes de la COVID-19 ?

 Les symptômes les plus courants de la COVID-19 sont la fièvre, la fatigue et une toux sèche. Certains patients présentent des douleurs, une congestion nasale, un écoulement nasal, des maux de gorge ou une diarrhée. Ces symptômes sont généralement bénins et apparaissent de manière progressive. Certaines personnes, bien qu’infectées, ne présentent aucun symptôme et se sentent bien. La plupart (environ 80 %) des personnes guérissent sans avoir besoin de traitement particulier.

 

Environ une personne sur six contractant la maladie présente des symptômes plus graves, notamment une dyspnée. Les personnes âgées et celles qui ont d’autres problèmes de santé (hypertension artérielle, problèmes cardiaques ou diabète) ont plus de risques de présenter des symptômes graves. Environ 2 % des personnes malades sont décédées.

Comment éviter la propagation de la maladie ?

Il faut se laver les mains avec de l’eau et du savon. Maintenir une distance d’au moins un mètre avec les autres personnes qui toussent ou qui éternuent, mais également éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche.

Les contenus liés

Les articles à la une