Plus de résultats
En ce moment
Coronavirus: Deux cas confirmés en France
Santé

Coronavirus: Deux cas confirmés en France

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

Deux cas confirmés du coronavirus ont été détectés en France, a annoncé vendredi soir la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

Les deux cas ont été détectés à Bordeaux et à Paris, a expliqué la ministre lors d'un point de presse au siège de son département, notant qu’il s'agit des premiers cas d’infection par ce virus en France.

L'un des patients est hospitalisé à l'isolement depuis jeudi à Bordeaux, tandis que le second a été localisé à Paris, selon la ministre.

"Nous avons très vite repéré les premiers cas sur le territoire", a-t-elle dit, ajoutant qu'il était "probable" que d'autres cas soient détectés dans les prochains jours.

Elle a assuré que les autorités allaient faire "tout leur possible" pour "circonscrire" la propagation du virus, qui a fait 26 morts en Chine et des centaines de malades dans le géant asiatique et dans plusieurs pays de la région.

A Bordeau, le patient est un homme âgé de 48 ans qui s'est présenté jeudi dans un centre de consultation de SOS Médecins à Bordeaux, après un séjour dans la zone de Wuhan en Chine.

Le cas parisien dont le test s'est révélé positif ce vendredi peu avant le point de presse de la ministre est pris en charge à l'hôpital Bichat, dans la capitale, également à l'isolement.

 

Coronavirus: L'OMS estime qu'il est « trop tôt » pour décréter une urgence internationale


Le ministère organisera un point de presse quotidien afin de communiquer en "toute transparence" sur la situation du virus et pour éviter la circulation de fausses informations notamment sur les réseaux sociaux, a expliqué la ministre.

“Pour les voyageurs qui rentrent de Chine, il est important de se surveiller et au moindre signe respiratoire ou de fièvre, il ne faut pas aller aux urgences, il ne faut pas appeler un médecin, il faut appeler le centre 15 qui vient chercher les gens à domicile, les emmène en hospitalisation ce qui nous permet de les mettre en isolement, de faire les tests, si les tests sont positifs, ils sont gardés sous surveillance en chambre isolée à l’hôpital, si les tests sont négatifs, la personne ressort", a souligné Mme Agnès Buzyn.

Lors du point de presse tenu peu après midi au terme du conseil des ministres, Mme Agnès Buzyn avait assuré qu’aucun cas du virus n’était confirmé en France ni en Europe.

Interrogée la veille par la presse, la ministre avait indiqué que "deux cas ont été investigués, mais se sont avérés négatifs".

Les autorités françaises avaient annoncé mardi des mesures sanitaires en vue d'éviter tout risque d’entrer dans le territoire de l’Hexagone du coronavirus qui a déjà fait 24 morts et des centaines de malades en Chine et dans d'autres pays asiatiques.

 

Les articles à la une