Plus de résultats
En ce moment
Etude: Comment s'est propagée la Covid-19 et quels sont les pays à l'origine de…
Coronavirus

Etude: Comment s'est propagée la Covid-19 et quels sont les pays à l'origine de la pandémie ?

DR

La pandémie du nouveau coronavirus ne cesse de se propager partout dans le monde. Au total, plus de 17 millions de cas d’infection au Covid-19 ont été enregistrés jusqu’à ce vendredi 31 juillet 2020 dont 674 038 décès. Comment la Covid-19 s’est propagée aussi rapidement durant les premières semaines suivant son apparition et quels sont les pays à l’origine de la plupart des cas signalés dans les quatre coins du monde ? Les réponses à ces questions dans cette étude publiée dans la revue médicale The Lancet Infectious Diseases.

L’évolution de la Covid-19 durant les 11 premières semaines suivant son apparition

Durant les 11 premières semaines de l’épidémie allant du 31 décembre 2019 au 10 mars 2020, 76% des pays étudiés, qui sont en nombre de 99 hors Chine, ont identifié leur premier cas chez une personne ayant des antécédents de voyage dans un pays touché à raison de 27% en lien avec des voyages en Italie, 22% en lien avec des voyages en Chine, 11% en lien avec des voyages en Iran et 15% concernent des voyages dans d’autres pays, précise l’étude.

De la période allant du 31 décembre 2019 au 10 mars 2020, correspondant aux 11 premières semaines de l’épidémie du Covid-19, 50% de 199 pays et localités, y compris la Chine continentale, ont signalé des cas de Covid-19. Au cours des 3 premières semaines de l'épidémie de COVID-19, des cas ont été signalés dans seulement deux pays en dehors de la Chine qui sont le Japon et la Thaïlande, note l’étude.

Au cours de la 4ème et 5ème semaine de l’épidémie, 24 pays supplémentaires ont signalé des cas de Covid-19. Durant cette période, le premier pays touché dans le continent américain était les Etats-Unis, l’Allemagne en Europe et les Emirats arabes unis dans la Méditerranée orientale, note l’étude.

 

Par la suite, le nombre de pays touchés a augmenté au cours de la 9ème semaine passant de 4 pays dans de la Méditerranée orientale à 11. Durant la période allant de la 9ème semaine à la 11ème, la proportion de pays et de localités ayant identifié des cas confirmés de Covid-19 est passée de 32% à 50%, et les premiers cas ont été signalés en Afrique dont le premier pays touché était l’Algérie, ajoute-t-on de même source.

Le 10 mars 2020, juste avant que l'OMS ne déclare l'épidémie de Covid-19 comme une pandémie, 45 (83%) de 54 pays et localités du continent européen, 16 (70%) de 23 dans la Méditerranée orientale et sept ( 64%) sur 11 de la région de l'Asie du Sud-Est avaient notifié des cas de COVID-19, alors que seuls 13 (37%) des 35 pays du continent américain et six (13%) des 46 pays du continent africain avaient signalé des cas de Covid-19.

Seuls 13 (43%) des 30 pays de la zone du Pacifique aient notifié des cas de Covid-19 au bout de la 11ème semaine et la plupart des pays sans cas étaient des États éloignés avec une population relativement petite, ajoute l’étude.

Les premiers cas signalés partout dans le monde sont liés à des voyages en Chine, en Italie et en Iran

L’étude affirme également que le début de l’épidémie est lié essentiellement à trois pays qui sont l’Italie, Chine et l’Iran. En effet, près de deux tiers (60%) des personnes infectées à la Covid-19 avaient voyagé en Italie (27%), en Chine (22%) ou en Iran (11%).

Selon les résultats de l’étude, la plupart des cas de la Covid-19 sont liés à des voyages en Chine continentale dans la zone du Pacifique (83%) et l’Asie du Sud-Est (57%), alors que ceux signalés en Afrique (50%), en Amérique (38%) et en Europe (36%) sont liés essentiellement à des voyages en Italie.

44% des cas signalés pour la première fois dans la région de la Méditerranée orientale sont liés à des voyages en Iran, tandis que 37% des cas n'avaient effectué aucun voyage, précise l’étude.

 

"Nos résultats suggèrent que les voyages dans un petit nombre de pays où la transmission du virus SARS-CoV-2 était importante pourraient être à l'origine d'épidémies un peu partout dans le monde, avant que la pandémie soit déclarée le 11 mars", a indiqué l'une des auteurs, la Dr Fatimah Dawood, des Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), citée dans un communiqué de The Lancet Infectious Diseases.

Pour arriver à ces résultats, les auteurs se sont basés sur les données en ligne des autorités de chaque pays, les communiqués de presse quotidiens diffusés ou encore des éléments recueillis sur les réseaux sociaux.Il existe toutefois des limites importantes à l'étude notent les chercheurs: les premiers cas déclarés dans chaque pays n'étaient peut-être pas réellement les premiers à exister, puisque certains sont sans doute d'abord passés inaperçus.

Les contenus liés

Les articles à la une