Plus de résultats
En ce moment
CHAN 2021 des joueurs locaux : l'équipe du Maroc veut soigner son image ce mard…
Football

CHAN 2021 des joueurs locaux : l'équipe du Maroc veut soigner son image ce mardi à Douala devant l'Ouganda

CAF
2M.ma2M.ma

L'équipe nationale des joueurs locaux disputera, ce mardi à Douala (20H00), le match contre l'Ouganda pour le compte de la 3è journée (Groupe C) du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN-2021). Très modestes lors de leur deux premiers matchs,  les hommes de Houcine Ammouta ont une dernière chance pour rassurer les supporters, et valider donc leur billet pour les quarts de finale.

Tenants du titre, les Lions de l’Atlas n'ont pas pu s'imposer comme étant favoris de l'édition lors des deux premiers matchs de groupe. En dépit d'une petite victoire (1-0) devant le Togo, puis un nul face au Rwanda, le Maroc a montré une cruelle inefficacité devant les buts et un jeu stérile en manque d'animation offensive, digne d'une équipe outsider.

C'est pourquoi les hommes de Houcine Ammouta, leaders de leur poule avec 4 points, devant le Togo (3 pts), vainqueur (2-1) de l’Ouganda (dernier avec 1 point) et le Rwanda (2 pts), peuvent encore se racheter ce mardi devant l'Ouganda, adversaire qui semble, sur papier, à la portée. Mais la bataille demeure ouverte sur toutes les possibilités, tenant compte de la piètre prestation des Lions de l'Atlas lors des deux premiers matchs. 

“Face au Rwanda, nous avons monopolisé le ballon et inquiété à plusieurs reprises la défense, mais nous n’avons pas réussi à concrétiser les occasions que nous avons eues”, reconnait le sélectionneur national lors du point de presse pré-match.

« On a manqué d’automatisme, d’allant. Il faut cette étincelle à travers des idées, des transversales, des transmissions rapides. Concernant Ayoub El Kaabi, je n’ai pas d’inquiétude, il n’a pas marqué mais il travaille pour l’équipe, nous allons le mettre en confiance pour qu’il retrouve ses sensations”, a-t-il ajouté.

L’attaquant des nationaux Ayoub El Kaabi, meilleur buteur (9 buts) et joueur de la précédente édition organisée au Maroc n’a pas encore ouvert son compteur de but, lui qui caressait le rêve de rééditer son exploit lors de cette édition camerounaise.

Dans le camp ougandais, la défaite signifie une élimination pure et simple. A ce titre, l’entraineur de l’Ouganda, Johnny McKinstry, n’y est pas allé par quatre chemins et a prédit un sursaut d’orgueil face aux Lions de l’Atlas.

“On va se mobiliser collectivement pour battre le Maroc, on doit se projeter rapidement. On a fait un bon match (contre le Togo) mais on perd. Nous avons perdu en jouant, en montrant des belles choses, des belles séquences », a-t-il relevé.

“Il faut oublier ce match cauchemardesque contre le Togo. On peut battre le Maroc en corrigeant nos erreurs, en venant avec des bonnes intentions. On aura certainement des occasions, le match sera ouvert, on peut leur faire mal”, a-t-il prévenu.

La victoire des Togolais (2-1) face à l’Ouganda maintient intactes les chances de qualification de toutes les équipes au prochain tour.

Et si le nul contre l’Ouganda qualifierait l’équipe nationale aux quarts, la victoire sera salutaire notamment pour booster le moral de l’équipe et disputer sous de bons auspices la suite de la compétition.

Faut-il le rappeler, les Lions de l'Atlas devront faire sans le latéral Abdelkarim Baadi, absent après avoir été testé positif à la Covid-19. 

Les contenus liés

Les articles à la une