Plus de résultats
En ce moment
Catégories ciblées, prise de rendez-vous, moyens mobilisés : L'essentiel sur la…
Vaccination anti COVID-19

Catégories ciblées, prise de rendez-vous, moyens mobilisés : L'essentiel sur la campagne de vaccination anti-Covid

2M.ma2M.ma
Modifié le

Le jour "J" est arrivé. Le Maroc s’apprête à devenir le premier pays africain à lancer une campagne nationale de vaccination contre le nouveau coronavirus. SM le Roi Mohammed VI donnera le démarrage effectif de cette campagne ce jeudi 28 janvier, lit-on dans le communiqué du Cabinet royal publié hier.

Conformément aux Hautes Instructions Royales, cette campagne de vaccination sera gratuite pour l’ensemble des citoyens. Elle se déroulera de façon progressive et par tranches et bénéficiera à l’ensemble des citoyens Marocains et résidents dont l’âge varie entre 17 ans à plus de 75 ans. Ce qui permettra d’atteindre les niveaux escomptés d’immunisation collective et de protéger la population contre cette pandémie, précise le même communiqué.

Ce lancement intervient aussi suite à la réception de différents lots de vaccin, qui est désormais présent en quantités suffisantes. En effet, le Maroc a réceptionné, vendredi 22 janvier 2021, un lot de 2 millions de doses du vaccin des laboratoires AstraZeneca, puis un autre le mercredi 27 janvier 2021, composé de 500.000 doses du vaccin produit par Sinopharm Dès le premier arrivage, les autorités marocaines ont entamé l'opération de distribution des doses de vaccin sur l'ensemble des régions du pays.

Approvisionnement : le Maroc, l'un des premiers pays dans les "starting-blocks"

Ce sont là les premiers arrivages d'un quantité de 66 millions de doses commandées par le Maroc auprès des deux laboratoires précités. Pour s'approvisionner en quantités suffisantes, il aura fallu agir très tôt et dès les premiers mois de la pandémie. "Il ne faut pas perdre de vue que la course à l’acquisition de vaccins constitue un enjeu stratégique au niveau mondial, et particulièrement pour les pays développés comme ceux d’Amérique du nord, d’Europe et d’Asie. C’est dans ce contexte que notre pays a pu se hisser dans les starting-blocks depuis des mois", avait indiqué à 2M.ma Pr. Bouchra Meddah, Directrice du Médicament et de la Pharmacie au ministère de la Santé. Cet effort a permis au Maroc d'être prioritaire et de faire partie des premiers pays qui vont démarrer la vaccination de la population à une large échelle.

Catégories ciblées et durée de la campagne 

Comme indiqué par le communiqué du Cabinet royal, la campagne nationale de vaccination bénéficiera à l’ensemble des citoyens Marocains et résidents dont l’âge varie entre 17 ans à plus de 75 ans.

Cependant, pour ce qui est de la première phase de cette campagne, les personnes ciblées sont les autorités publiques, les FAR, les professionnels de la santé de plus de 40 ans et plus, les enseignants de 45 ans et plus et les personnes âgées à partir de 75 ans. L'éventail des catégories ciblées devrait être étendu au fur et à mesure de l'avancement de la campagne de vaccination.

Selon la "Stratégie nationale de vaccination contre la Covid-19", présentée en décembre dernier par le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, l'objectif est de garantir la vaccination de 80% de la population (25 millions de personnes) dans un intervalle de 3 mois. La campagne devrait s'étaler sur 12 semaines, à raison de 6 jours sur 7 et sur 4 phases, dont la durée de chacune sera de 21 jours. 

Prise de rendez-vous pour la vaccination

Depuis dimanche 24 janvier, les citoyens et les résidents étrangers faisant partie des catégories ciblées par l'opération de vaccination nationale anti-covid peuvent obtenir le rendez-vous de vaccination et avoir des informations sur le centre de vaccination en consultant le portail www.liqahcorona.ma ou en envoyant un SMS sur le numéro gratuit 1717. 

Pour se renseigner via SMS, les citoyens devront communiquer le numéro de leur CIN ou de leur carte de séjour de résident pour les étrangers. Il recevront une réponse comportant la date et le lieu de vaccination. Les personnes qui n'ont ni CIN ni carte de séjour sont tenus de s'enregistrer auprès des autorités locales du lieu de leur résidence.

Arsenal logistique et humain 

Selon la même stratégie, le nombre de ressources humaines mobilisées pour mener à bien cette campagne est de 25.631, dont 14.423 en milieu urbain et 11.208 en milieu rural. Parmi cet effectif figurent 14.521 cadres de la santé (4053 médecins et 10.468 infirmiers). 

Le nombre de stations de vaccination initialement fixé par la stratégie était de 2867 stations fixes et 9908 points mobiles. Cependant, selon les déclarations tenues le 19 janvier à la Chambre des Conseillers par le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, ce chiffre à été revu à la hausse. M. El Otmani a annoncé que 3.047 stations fixes et plus de 10.000 points mobiles de vaccination sont aménagés.

De même, un important arsenal logistique a été mis en place pour pour mener à bien cette campagne. Ainsi, un entrepôt national pour le stockage des doses de vaccins a été aménagé, et un plan de réception, de stockage et de distribution dans des conditions sûres a été mis en place.

Les équipements de stockage et la chaine de froid ont été renforcés. A cet effet, il a été procédé à l'acquisition l'acquisition de nombreux équipements : 328 armoires  frigorifiées, 1029 réfrigérateurs, 236 congélateurs, 2084 caisses isothermes, 3434 portes vaccins, 62.116 accumulateurs de froid, 5000 thermos et 17.002 thermomètres.

Pour ce qui du stockage à froid, une surface de 27.000 m3 y sera consacrée. Cette surface est extensible si le besoin s'en fait sentir.  Aussi, 14 camions réfrigérés, d'une capacité total de 25 tonnes, serviront au transport des vaccins. Leur suivi se fera par GPS et par le programme WMS qui permet également de surveiller la température interne dans les véhicules. 

 

Les contenus liés

Les articles à la une