Plus de résultats
En ce moment
Casablanca : le 6è Salon du livre de l'enfant et de la jeunesse ouvre ses portes
Littérature

Casablanca : le 6è Salon du livre de l'enfant et de la jeunesse ouvre ses portes

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

 Le 6è Salon du livre de l’enfant et de la jeunesse a ouvert, mercredi, ses portes à Casablanca sous le signe '’le plaisir de la lecture entre le livre papier et le livre électronique’’.

Cette manifestation culturelle, qui se poursuivra jusqu’à lundi prochain, est organisée par la direction régionale du département de la culture au ministère de la Culture, de la Jeunesse et des sports, en partenariat avec le Conseil préfectoral, le soutien de la direction du livre, des bibliothèque et des manuscrits et en coordination avec le Conseil de la commune de Casablanca, l’arrondissement de Sidi Moumen, le Conseil de la région Casablanca-Settat, la préfecture des arrondissements de Sidi Bernoussi et d’autres partenaire et associations.

Quelque 14 mille ouvrages dans différentes disciplines du savoir sont exposés lors de ce Salon qui sera marqué par l’organisation d’une centaine d’activités culturelles et artistiques ainsi que par l’attribution de prix respectivement pour récompenser les auteurs qui se sont distingués par leurs œuvres destinées aux enfants et encourager la lecture.

Ainsi, la cérémonie inaugurale a été marquée par l’attribution du Prix du livre de l’enfant a six jeunes auteurs de différents âges. Ce Prix vise à encourager l’écriture d’ouvrages destinés aux enfants et à sensibiliser quant à l’importance de la lecture aussi bien du livre papier que du livre numérique, soulignent les organisateurs de cette manifestation.

Il vise également à inciter à faire de la lecture '’un geste quotidien’’ à même de développer les connaissances des enfants et des jeunes et leur capacité cognitive et de les aider à forger leurs personnalités et s’intégrer dans la société, ont-ils expliqué.

Cette manifestation se veut une contribution pour réhabiliter et encourager la lecture et faire face au défi numérique, a souligné le président du Conseil de la commune de Casablanca, Abdelaziz Lamari, dans une allocution de circonstance.

Après avoir fait observer que le pays ne peut avancer sans accorder l’intérêt qu’il mérité au volet de la culture et de la lecture, M. Lamari a indiqué que la commune qu’il préside s’engage à améliorer le niveau du Salon lors des prochaines éditions afin ‘’de construire l’Homme et le réconcilier avec la lecture’’.

Pour sa part, Mme Hafida Khouyi, directrice régionale de la Culture, a souligné que le Salon vise à encourager la lecture pour en faire ‘’un comportement quotidien’’ à même d’aider les jeunes à forger leur personnalité et les intégrer dans la société.

Le programme de cette manifestation prévoit une centaine d’activités culturelles dans divers espaces, notamment la présentation de pièces théâtrale et des spectacles de musique pour enfants, a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, les organisateurs ont fait savoir que dans le but de faire de ce rendez-vous culturel annuel une réussite, plusieurs acteurs et institutions ont confirmé leur participation, dont des élus, les autorités locales, l’Académie régionale de l’Education et de la Formation (AREF), les professionnels du livre, les éditeurs et les distributeurs du livre.

Le théâtre national Mohammed V et d’autres institutions nationales et internationales ainsi que des associations opérant dans le domaine de l’enfance, ont également adhéré à cette initiative.

Le nombre des visiteurs de ce Salon a plus que doublé depuis son lancement en 2014 passant de 11.354 lors de la première édition à 25.156, l’année écoulée.

Les contenus liés

Les articles à la une