Plus de résultats
En ce moment
Santé: La fibromyalgie, ce syndrome mal connu qui touche principalement les fem…
Sabahiyate

Santé: La fibromyalgie, ce syndrome mal connu qui touche principalement les femmes

2M.ma2M.ma
Modifié le

La fibromyaligie touche davantage les femmes que les hommes. Bien que diagnostiquée pendant les années 70 aux Etats-Unis, elle n’a été reconnue qu’au début des années 90 par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Elle demeure pourtant mal connue vu qu’elle ne présente pas de symptômes caractéristiques permettant de la distinguer comme une maladie. Le point avec Dr Loubna BOUHAOULI, médecin spécialiste en psychiatrie dans cette édition de Sabahiyate.

Considérée plus un syndrome qu’une maladie, la fibromyalgie se manifeste généralement à partir de la trentaine. Elle se caractérise par une fatigue chronique, des douleurs rhumatismales situées dans le bas du dos, des douleurs  diffuses accentuées au niveau de la nuque. Ces symptômes ne sont généralement pas suffisants pour le diagnostic et par conséquent les examens cliniques ne permettent pas d’affirmer le diagnostic.

Les douleurs sont souvent accompagnées de troubles de sommeil, de tensions et d’irritabilité et de fortes migraines, ce qui peut parfois mener à la dépression. Les origines et les causes de la fibromyalgie étant mal connues, les personnes souffrantes restent souvent mal comprises et leurs maux sont souvent interprétés comme une somatisation ou de l’hypocondrie.

Il n’existe pas de traitement spécifique de la fibromyalgie, mais seuls des médicaments sont prescrits pour soulager les douleurs à savoir les antalgiques et/ou les anti-inflammatoires. Toutefois, ils ne peuvent pas être administrés pour une longue durée. Dans certains cas, les antidépresseurs peuvent se révéler efficaces. Pour une prise en charge adaptée, les personnes affectées devraient impérativement consulter un médecin spécialiste qui décidera des doses à prescrire et de la durée du traitement. Tout abus des antidouleurs pourrait avoir des conséquences irréversibles.

En parallèle, d’autres méthodes de prises en charge non médicamenteuses sont recommandées notamment les sports aquatiques: 

 

 

 

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une